En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de vous proposer des services et des contenus adaptés. En savoir plus Fermer

Exposition Liquid Sunshine

« Les pneus des voitures soulèvent le sol sec de Marfa et, à travers le nuage de poussière qui nous précède, nous apercevons une grille assez haute. Le soleil est suffocant, le ciel omniprésent. Nous attendons ce moment depuis plusieurs mois déjà̀. Derrière la grille, deux mobil-homes sont arrivés sur un très grand camion. Sur ces deux maisonnettes en plastique blanc, une inscription : « Le Solitaire ». Par les fenêtres de celles-ci, nous apercevons l'immensité du désert, sa platitude infinie contredite par une seule montagne à l'horizon. 

Marfa est devenu pour nous un ailleurs temporel et géographique, un souvenir commun que nous ravivons. Nous nous plongeons dans le désert une dernière fois. Cette exposition est teintée de l'expérience individuelle et collective que nous avons vécue dans le désert du Chihuahua. La réalité géographique, géologique, politique, sociale et sensible de cet espace traverse chacune des propositions. Nous ne pouvions ni oublier notre environnement ni l'embrasser totalement. Alors, avec nos outils, nous avons essayé́ de comprendre ce site, l'apprivoiser, le ressentir, le faire muter en fiction. » 



Avec 

Basile Galais

Anaïs Lapel

Sébastien Piron

Vincent Rouault

Rie Konishi

Zhitong Yu

Simon Rolland

François Briand

Maxime Juin

Alice Martin

Mélissa Cascade

Claire Amiot

Opale Mirman

Meg Boury

Eva Dauga

Louise Masson 

Paul Garcin



Vernissage le 11 décembre à 18h30

Exposition du 12 au 15 décembre, 

du mercredi au samedi de 14h00 à 18h00



Open School Galerie

Beaux-Arts Nantes Saint-Nazaire

2 allée Frida-Kahlo, Nantes

www.beauxartsnantes.fr



MARFA

Située à trois heures d’El Paso, dans les paysages grandioses du West Texas, cette petite ville de moins de 2000 habitants s’est construite sur le tracé du chemin de fer à la fin du XIXe siècle et a abrité la Border Patrol ainsi qu’un camp d’entraînement militaire pendant la Seconde Guerre Mondiale. Dans les années 1970, Donald Judd achète une partie des bâtiments alors abandonnés pour y exposer ses œuvres et celles de ses amis Dan Flavin, Roni Horn, John Chamberlain, Claes Oldenburg, etc. Après sa mort, en 1994, la création des deux fondations Judd et Chinati, de galeries d’art (Ballroom Marfa, Marfa Contemporary), de résidences d’artistes (Chinati, Ballroom, Marfa Contemporary), de résidences d’écrivain (Lannan Foundation), de festivals de cinéma (CineMarfa, Marfa Film Festival), et de musique (Transpecos Festival) transforme définitivement la ville en haut lieu de l’art contemporain international. 

--

FIELDWORK MARFA



Fieldwork Marfa est un programme international de résidence, de recherche, et une plate-forme de production qui engage étudiant.e.s de master, artistes et chercheurs internationaux dans des échanges multiformes. 



Le campus des Beaux-Arts de Nantes à Marfa est tourné vers les grands enjeux contemporains (la globalisation culturelle et économique, l’impact des technologies digitales, de la financiarisation planétaire, du jeu des frontières,…) et se veut moteur de l’élaboration de nouveaux outils et stratégies, individuels et collectifs, pour agir dans ces paysages contemporains.



Ce campus est structuré autour de trois pôles : RECHERCHE et PRODUCTION sont menées par des artistes et des chercheurs lors de résidences, et impliquent l’invention de dispositifs pédagogiques, la production d’œuvres ou d'événements artistiques ; les STUDIOS destinés à des étudiants en Master se font dans le cadre de méthodes d’enseignement transdisciplinaires et expérimentales. Le Campus est structuré autour d’un double partenariat avec la HEAD-Genève et l’école d’art de l’Université de Houston et accueille régulièrement d’autres écoles. 



Des séminaires, évènements artistiques (www.marfasounding.com) et des conférences, ouverts à tou.te.s les étudiant.e.s des écoles, sont organisés à Houston, Nantes et Marfa chaque année permettant une immersion des étudiants au cœur des réalités spatiales, sociales et culturelles de Marfa, et dans un contexte international dynamique de recherche et de production.