En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de vous proposer des services et des contenus adaptés. En savoir plus Fermer

Projection proposée par Mamadou Khouma Gueye

Amphi 17 janvier - 18h30. 

Sur une invitation d'Emmanuelle Chérel,

Mamadou Khouma Gueye, artiste invité dans le cadre des Projections internationales Présence du futur, à Dakar/Rufisque, présente 2 films réalisés au Sénégal



Djibril de Liman Seck 

Sénégal, 2016, fiction, 23 min.

Film en hommage à Djibril Diop Mambéty. 

Avec Rokhaya Guissé, Daouda Seck, Abdoulaye Soumaré Ndiaye, Mapathé Bâ 

Les jeunes cinéphiles trouvent un moyen incroyable de réaliser un film sans trop de difficultés. 



Lettre à Senghor de Samba Fèlix Ndiaye 

Sénégal/France, documentaire, 1998, 47 min.

Le narrateur (le cinéaste) rassemble ses souvenirs, explore sa propre mémoire et celle des siens, en Afrique, pour écrire "une lettre cinématographique" à Léopold Sédar Senghor, le poète, l'académicien, mais aussi l'ex-chef d'État du Sénégal. Les mots, les images de cette lettre s'adressent à l'ancêtre, le grand-père, au sens africain du terme : celui à qui l'on peut tout dire, les paroles les plus secrètes, les confidences les plus sincères, comme les "piques" les plus mordantes, à condition de savoir respecter les codes qui autorisent à ce jeu de la vérité.



Mamadou Khouma Gueye, après des études d’Histoire à l’Université de Dakar, s’est lancé dans le cinéma en militant pour l’accès au cinéma pour la population de la banlieue de Dakar puis de passer à la réalisation. Jouant de la débrouille et puisant dans l’énergie collective de sa génération pour produire et diffuser leur cinéma. Il défend l’idée que l’art doit faire place aux gens ordinaires, et participer à la représentation et à la prise de conscience des réalités sociales et politiques, parfois difficiles. Films en cours: Les Musiciens du vendredi, documentaire, 52 min. Les Films de l’Atelier, Résidence d’écriture et Rencontres Tënk de coproduction de Saint-Louis, Africadoc, Résidence d’écriture documentaire de Safi (Maroc). Saraba, web-documentaire, 2017. Kédougou a reçu le Tanit de Bronze 2018, section court-métrage documentaire aux Journées Cinématographiques de Carthage, Tunisie et le Grand prix du Jury AIRF 2017, section courtmétrage documentaire au Festival du film documentaire de Saint-Louis, Sénégal.



Amphithéâtre

Beaux-Arts Nantes Saint-Nazaire

2 allée Frida-Kahlo, 44200 Nantes

www.beauxartsnantes.fr



Ouvert à tous•tes

Entrée libre dans la limite des places disponibles