En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de vous proposer des services et des contenus adaptés. En savoir plus Fermer

Actualité des étudiants et diplômés

Résultat : 1 - 11 sur 475
  • Les Subtilisés

    Coralie Fontanel

    Exposition du 16 Mai 2019 au 19 Mai 2019 @Plateforme Intermédia Stéréolux – 4 Boulevard Léon Bureau, 44200 Nantes

    ᆷ L’espace des Subtilisés ouvre ses portes du 16 au 23 Mai 2019 de 16h30 à 19h30.

    Apéro d’ouverture le Mercredi 15 Mai 2019 à 18h30 et une multitude d’autres événements à guetter sur le Facebook des Subtilisés / et le site d'Apo33 (concerts participatifs, expositions de jeunes nantais, siestes, conférences…)

    ᆷ Boissons chaudes offertes lors de votre visite à la @ Plateforme Intermédia accolée au Stéréolux – 4 Boulevard Léon Bureau, 44200 Nantes



    Good Evening Breathing Fellows

    L’origine du projet remonte à une expérience de retraite dans la maison-même où seront tournées quelques-uns des tableaux que vous allez recevoir.

    Au soir je restais seule, dans une maison immense tout en haut d’une montagne.

    Et parce que la pièce dans laquelle je me trouvais était la seule à avoir des raisons d’être éclairée, toutes les autres, celles qui m’entouraient dans la pénombre, ne pouvaient être appréhendées que par quelques venues sonores, quelques effroyables mouvements d’air et impressions lumineuses qui me rappelaient que chacune de ces pièces possédait sa vie propre,

    Et ne pouvait être saisie qu’en délaissant celle où j’étais alors.


    A propos :

    Horaires d'ouverture correspondant aux présences de Coralie Fontanel et Jean Grimault.

    L’approche de la spatiographe Coralie Fontanel consiste à se fossiliser dans un espace pour mesurer sa teneur en “Imperceptibles”. Accompagnée de son complice Jean Grimault – Filmeur Constructeur Batteur – ils vous proposent un nouvel espace d’errance où se manifestent les éléments sensibles de leurs captations.

  • L’office du dédain

    Olivier Garraud

    Exposition du 15 Mars 2019 au 26 Avril 2019 @ L'aparté, Iffendic (35)

    Exposition L’office du dédain.

    À cette occasion 3 affiches ont été éditées chacune à 100 exemplaires et seront disponibles à la vente dès le vernissage.

    Informations:
    Exposition du 15 mars au 26 avril 2019
    Du lundi au vendredi de 14h à 18h (fermé les jours fériés)
    Vernissage le vendredi 15 mars 2019 à 18h30


    L'aparté
    Lieu d'art contemporain
    Lac de Trémelin 35750 Iffendic

    oliviergarraud.com

    L’exposition L’office du dédain reçoit le soutien de la région des Pays de Loire au titre de l’Aide au projet de création et de Montfort Communauté.

    > site L'aparté

  • Travail en cours !

    Anaïs Lapel

    Exposition collective du 21 Février 2019 au 20 Avril 2019 @ PointCulture Bruxelles

    PointCulture Bruxelles expose Zélie Boulestreau, Anaïs Lapel et Emilien Gillard

    21/02 > 20/04
    Vernissage le jeu. 21/02 à 18h

    Changeons de regard et appréhendons mieux les enjeux du travail artistique.


    Anaïs Lapel
    En 2017, Anaïs Lapel est sortie diplômée du cursus Images Plurielles Imprimées de l'ESA Le 75. Actuellement, elle poursuit ses études à l'école des Beaux-Arts de Nantes, et où elle ouvre sa pratique de l'édition à l'élaboration d'un projet plastique global dans lequel se rencontrent images, vidéos, et installation.

    Pour cette expo, elle a travaillé avec pour base un matériel photographique issu de ses archives personnelles, dont elle a extrait un certain nombres d'images résonantes. Elle utilise l'outil sérigraphique en tant que médium de prédilection. Dans le cadre de ce long processus de recréation visuelle, où, par le biais d'une forme de collage et de superposition, les images se rencontrent ou s'effacent, et font émerger, au fil du processus, de nouveaux possibles narratifs qu'elle a choisi de ne pas anticiper. Chargées d'un ensemble d'essais, d'échecs, de recouvrements, les images sont le fruit de son adaptation aux découvertes faites au cours du travail. Seul le décors est le même : un désert, qu'elle a nommé « Un terrain à bâtir ».


    21/02 > 20/04 du mardi au samedi de 11h00 à 18h30 -

    > site Pointculture

  • Brève (s) - Exposition des artistes des ateliers PCP

    Camille Bleu-Valentin, Sophie Keraudren-Hartenberger, Adelaïde Gaudéchoux

    Exposition collective du 16 Mars 2019 au 26 Mars 2019 @ Atelier Alain Lebras

    Une nouvelle exposition rassemble les œuvres des artistes résidents des Ateliers PCP.

    BRÈVES ouvrira les portes de l'atelier Alain Le Bras, à Nantes, du 16 au 26 mars 2019.
    Vernissage samedi 16 à partir de 18h30.
    Avec les œuvres de:
    Camille Bleu Valentin
    Adélaïde Gaudéchoux
    Claire Hannicq
    Alexis Judic
    Sophie Keraudren Hartenberger
    Marjorie Le Berre
    Clément Richem
    Aude Robert

    Commissariat Hélène Cheguillaume et Sophie Keraudren-Hartenberger

  • Révolution à Barbizon

    Anne-Sophie Yacono et Simon Pasieka

    Exposition collective du 8 Mars 2019 au 20 Avril 2019 @ galerie RDV, Nantes

    Du 9 mars au 20 avril, Anne-Sophie Yacono invite Simon Pasieka pour l'exposition Révolution à Barbizon.

    Vernissage le vendredi 8 mars à 18h00

    Galerie RDV, 16 Allée du Commandant Charcot, 44000 Nantes, 02 40 69 62 35
    Du mercredi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous.

    La peinture veut sa revanche.
    Ce n'est pas du plaisir / le pire / finir / mourir / du désir
    /POUR DE RIRE !!!

    « Si je devrais brosser l’image des artistes en cent ans, je pense que ça s’approche de l’idée que Joseph Beuys avait de la société : tout le monde sera artiste et les machines travailleront pour nous, nos besoins et nos désirs premiers. Mais pour le reste, ce vide sans fond de l’humain, les survivants de notre espèce s’occuperont tous à tenter de devenir artistes. » Simon Pasieka

    Révolution à Barbizon est une exposition de peinture. Elle y fait se rencontrer deux artistes ayant une approche complétement opposée avec des tendances différentes mais complémentaires que l’on peut grossièrement nommer comme ça : celles de l’art Apollinien (recherche de la perfection) et celle de l’art dyonisiaque (recherche de l’élan de vie pure). L’exposition semble aussi traiter parallèlement de perspectives d’avenir à travers une forme de science-fiction.

    Barbizon était la bourgade où sont nés les premiers impressionnistes. Ils y ont succédé aux paysagistes qui l’avaient auparavant inondé par vagues, en voulant peindre en plein air et travailler depuis nature. Cette vision de la peinture est actuellement hyper ridicule dans le champ de l’art contemporain : l’artiste foutraque avec son attirail de de pinceaux, châssis, palette, chevalet, etc… est considéré aussi comme étant de l’art amateur.
    Simon Pasieka essaye d’aller au-delà de ça en reprenant certains codes classiques (peintures sur châssis, paysages hyper réalistes façon XVIIe), tout en laissant entendre que ce qui est représenté serait d’un autre temps, où tout va bien. Voire peut-être même un tee période post apocalyptique : après un réchauffement climatique idéal, une refonte complète de la société en quelque chose de paisible, etc. Mais, dans tous les cas, la création artistique pure aurait sa place fondamentale au cœur de la vie très intense de tous les humains.
    Anne-Sophie Yacono a créé un monde qui s’appelle Chatteland, il représente le féminin désirant qui broient tout éventuel visiteur pour l’ingérer dans sa composition. Ici dans l’exposition le peintre barbizonesque a subit aussi une refonte charnelle… Les œuvres présentées sont un ensemble de peintures et de céramiques qui, inertes, semblent au demeurant reprendre vie.
    L’ensemble des ces peintures est là pour changer la vision des choses mais en voulant procurer une sensation bienveillante, qu’elle soit peut-être cynique de la part de Simon Pasieka (comme si on nous chuchotait à l’oreille : « c’est pas grave quand tout sera détruit, que la plupart de la population sera éteinte, la nature reviendra et ce sera mieux ») ou utilisée comme apparat de prédation avec Anne-Sophie Yacono.

    site RDV

  • Refractions

    Cécile Guettier

    Exposition personnelle du 7 Février 2019 au 9 Mars 2019 @ Galerie Marchepied, Nantes

    Cécile Guetter, Refractions
    Exposition du 8 février au 9 mars 2019
    La galerie Marchepied est heureuse de vous inviter au vernissage de Refractions, une exposition personnelle de Cécile Guettier.
    Vernissage le jeudi 7 février 2019
    À la fois moteur, sujet et causalité, La narration présentée aujourd'hui à la Galerie Marchepied, convoque, évoque et apostrophe de multiples narrations lues, entendues ou aperçues pour en faire naitre une nouvelle, elle même déjà en pleine mutation.
    Elle parle de la difficulté à ouvrir une utopie personnelle aux autres et de la cohabitation de différentes utopies. Les personnages qui la dessinent sur différents supports, formats et medium composent une véritable société. Chaque personnage se définit par des associations arbitraires à la manière d'une physionomie délirante, comme si leur essence profonde était indivisiblement liée à leurs manifestations corporelles. Dans le prolongement de cette vision métaphysique grotesque des êtres, les corps deviennent des interfaces qui se gonflent, se rétractent, se fragmentent, se rognent, se multiplient.
    Bienveillant ou agressif ? Protecteur ou déférent ? Observateur ou acteur ?
    Sous couvert d'une société régie par des rôles, des actions et des parcours prédéfinis, une autre réalité plus profonde surgit : Ces êtres tendent à échapper à ce qu'ils sont supposés être.
    Pourtant, il finissent par ne faire qu'un même gigantesque corps projeté dans une dystopie qui les ramène à des comportements proche de l'anthropophagie. Ils mangent les autres, ils se mangent eux-mêmes jusqu'à ce que l'image finisse par se dévorer elle-même.

    222, route de Vannes
    44700, Orvault
    Nantes, France
    galeriemarchepied@gmail.com

  • Red Beach

    Hannah Montoux-Mie et Sarah Wjuniski

    Exposition du 14 Février 2019 au 26 Février 2019 Atelier Alain Lebras

    Au début, les premières lettres ne m’avaient pas inquiété.
    J’ai pensé : on me raconte des histoires. C’est pour rire.
    M’avait-on écrit en plein rêve, en plein accès de somnambulisme, en plein délire ?
    Ou une catastrophe avait-elle vraiment tout emporté sur son passage ?
    Je n’ai jamais vraiment su ce qu’il s’était passé cet été là.
    Les journaux n’avaient parlé de rien.

    At the beginning, the first letters didn’t worry me.
    I thought: they tell me stories. It’s just a joke.
    These words seemed to be written by a dreamer, a sleepwalker, or even a psycho.
    But maybe everything was really swept away by a disaster.
    I never really knew what happened that summer.
    The newspapers didn’t report anything.


    Une proposition de Hannah Montoux-Mie et Sarah Wjuniski
    Exposition visible du 14 au 26 février 2019
    Vernissage le jeudi 14 février à partir de 18h00
    Ouverture du mercredi au samedi de 13h00 à 19h00 ou sur rdv.

    Atelier Alain Lebras
    10, rue Malherbe
    44000 Nantes

    Red Beach

  • Bab Zerzura, The art of not getting lost

    Antonin Gerson

    Exposition du 8 Février 2019 au 9 Février 2019 @ Marrakech

    Bab Zerzura, The art of not getting lost.

    vendredi 8 février 19h - 21h
    Présentation de l’installation

    samedi 9 février de 15h à 18h
    Open studio en présence de l’artiste

    Depuis des siècles, de nombreuses personnes se sont lancées à la recherche de Zerzura, l’oasis des petits oiseaux, en vain.
    L’entrée est ici, dans la médina de Marrakech, se déplaçant continuellement pour éviter les intrus. Quelques indices de la présence de cette cité fantasmagorique : des outils de communication et de transmission, se camouflant parmi le paysage urbain et sonore de la médina, lui servant de lien avec notre réalité...

    A propos d'Antonin Gerson
    Artiste interdisciplinaire, Antonin Gerson n’a pas de médium de prédilection. Il use aussi bien de la vidéo, que de la photographie, en passant par l’écriture et la performance, l’installation et le son. Sa démarche artistique se manifeste par des actions menées en réaction à des phénomènes de société. Elles sont motivées par l’envie de mettre en exergue certaines absurdités ou particularités qui le touchent. Afin de leurs faire atteindre leurs paroxysmes il utilise régulièrement la fiction, ce qui lui permet de créer des environnements, des situations et des personnages propices aux phénomènes sur lesquelles il a envie de s’exprimer. Ces actions sont documentées par des photographies, des vidéos, des textes, des enregistrements sonore, des sérigraphies et peuvent être présentées sous forme d’installations, de performances, de films. Antonin Gerson s’interroge également sur la façon de transmettre et d’archiver le processus de création, l’action, de manière méthodologique, en s’inspirant des codes de la méthode scientifique.
    Il s’adonne également à une pratique curatoriale avec le collectif Les Enfants de la République (Nantes), plateforme d’exposition nomade et pluridisciplinaire de 2012 à 2015 et maintenant avec le collectif GRANDE surface à Bruxelles.
    http://antoningerson.wixsite.com/antoningerson

    Ce projet est issu d’une résidence au 18, soutenue par l’Institut Français et la Ville de Nantes.

    > site Antonin Gerson

  • Taille 37

    Camille Bleu-Valentin

    Exposition du 7 Février 2019 au 21 Février 2019 @ Super Galerie - Cours Cambronne, Nantes

    ➖ TAILLE 37 / Camille Bleu-Valentin ➖
    Pour sa 3ème exposition, SUPER Galerie accueille Camille Bleu-Valentin, diplômée des Beaux-Arts Nantes Saint-Nazaire —site Nantes depuis juin 2018.
    Son adolescence passée en Nouvelle-Calédonie l'a très tôt sensibilisée à l'organisation sociale de milieux culturels mixtes.
    Après de nombreux échanges et workshops à l'étranger, Camille se questionne sur l'actualité qui la touche, en tant que citoyenne française et européenne. En ce sens, elle multiplie les approches afin de lier poésie et politique pour créer des espaces oniriques déclencheurs d'humeurs pensives et réflexives.

    Pendant un échange ERASMUS en Turquie, Camille constate les premières vagues migratoires. En signe d'exutoire contestataire, elle créée 'Bouée', une sculpture esthétisante, témoin d'une actualité violente.

    ➖ INFOS ➖
    Médiation en présence de l'artiste
    JEUDI 7 FÉVRIER 2018 - 12h à 14h
    Cours Cambronne - Nantes

    Exposition visible de 9h à 18h tous les jours et jusqu'au jeudi 21 février 2019

    https://www.facebook.com/events/602260016883542/

  • Blackverveine

    Charlotte Barry

    Expo-vente du 11 Janvier 2019 au 19 Janvier 2019 @Blackverveine, 14 rue Mercœur, Nantes

    Le vendredi 11 janvier à 19h, inauguration de la boutique éphémère de Blackverveine, au 14 rue Mercœur à Nantes.
    L’occasion de découvrir ou redécouvrir les dessins de Charlotte Barry aux formes organiques.

    Blackverveine est une marque nantaise de prêt-à-porter féminin.
    Loin des clichés du vêtement écologique, elle se distingue par ses jeux de matières, notamment par celui du coton et de la soie biologiques.
    Les collections sont confectionnées à Nantes en séries limitées, dans le respect de l’Homme et de son environnement.

  • NFT pH<7 Logique

    Hoël Duret

    Exposition du 12 Janvier 2019 au 31 Mars 2019 @ Fondation Louis Vuitton

    Hoël Duret (dnsep11) expose à la fondation Vuitton dans le cadre de Open Space #4, du 12 janvier au 31 mars 2019
    Commissariat d'exposition : Claire Staebler & Ludovic Delalande

    http://www.hoelduret.com

    > site Fondation Louis Vuitton

Pages