En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de vous proposer des services et des contenus adaptés. En savoir plus Fermer

Un courant d'air

1 journée à l’école des beaux-arts

Un projet créé par Jacques Denigot et les étudiants Marine De Grossouvre, Mélissandre Bravo, Margot Gaches, Sophie Keraudren, Mélina Mauberet, Virginie Meneret, Celestin Fresnay, Carolyne Paquette, Pedersen Dorthe Slej, Paul Blaise.

Le projet

Entrons dans le monde du secret et du silence. Restons dans ce laps de temps où les choses sont susurrées comme suspendues à l’espace dans l’intervalle de l’intelligible et du suggéré. Ici la piscine sera notre théâtre, notre référence et notre lieu commun. Le souffle sera notre action et le retournement, notre mouvement. La nage sera indienne, la brasse sera coulée, le point de côté dépassé pour nous permettre de trouver le second souffle qui cadence notre progression dans l’élément liquide.
Le bruissement des secrets et le plongeon des poissons fondront dans les abysses pour capturer une image du souffle et vivre une installation qui reliera l’air à l’eau, l’eau au songe, l’horizon à l’étoile. Silence et secrets mêleront leurs couleurs entre les parois des aquariums mais pas plus haut que leur bord.

Le livre

Un courant d’air de Juliette Binet, éditions du Rouergue : « Souvent pour parler à un être proche, il faut employer les grands moyens. Deux personnages dos à dos semblent s'ignorer ; un des deux s'adresse à l'autre dans un souffle qui deviendra un courant d'air, une bourrasque, une tempête à déchaîner les océans et sans doute assez forte pour faire le tour de la terre... Ou au moins d'un livre pensé comme une poésie panoramique, qui se déplie comme un paysage silencieux jusqu'à ses 2 extrémités faites pour se rencontrer. »

L’atelier

L’effort, le sport, l’apprentissage de la natation rythment la respiration de ce projet. Propulser son souffle dans l’eau permet en quelque sorte le retournement de notre poids pour retrouver l’apesanteur de toujours dans une installation finale où se rassemblent les représentations du chant, du parler, du cri et du chuchotement.
Les images graphiques matérialisent la présence du souffle et du corps du souffleur. Nous cherchons la preuve de la respiration de l’autre en capturant les différentes traces de son souffle de bien différentes façons : condensation, buée, bouffée, courant, rafale, haleine, air, inspiration, brise, trombe, vent, bouffée, effluve, parfum…

Albums présents dans l’atelier

  • Un courant d’air de Juliette Binet, éditions du Rouergue

  • Souffle de Stéphane Ebner, éditions Esperluète

  • L’horizon facétieux de Juliette Binet, éditions Gallimard Jeunesse Giboulées

  • C’est un secret de René Gouichoux et Marc Boutavant, éditions Album Nathan

  • Sens dessus dessous de Jéranium, éditions Motus

  • Edmond de Juliette Binet, éditions Autrement, histoires sans paroles

  • La terre respire de Guia Risari et Alessandro Sanna, éditions MeMo

  • De quelle couleur est le vent ? de Anne Herbauts, éditions les Albums Casterman

  • Peau de lapin de Brunella Baldi, éditions Motus

  • Un garçon sachant siffler d’Ezra Jack Keats, éditions Didier jeunesse

  • Sauvages de Rop Van Mierlo, éditions MeMo

  • La soupe de maman baleine de Yana Lee, éditions MeMo

  • Mon premier amour, le journal secret de Lulu Papino de Lucie Papineau et Virginie Egger, éditions Dominique et compagnie

  • Sound carried by the wind de Katsumi Komagata, éditions One Stroke

  • A cloud de Katsumi Komagata, éditions One Stroke

  • Cahier de taches de Claire Faÿ, éditions Paris musées

  • Bateau sur l’eau de Martine Bourre, éditions Didier jeunesse

  • Silence ! d’Élisabeth Duval et François Soutif, éditions Kaléidoscope

  • Pélagie la sorcière de Valérie Thomas et Korky Paul, éditions Milan

  • Bleus, air, eau, ciel d’Agnès Rosensthiehl, éditions Autrement

  • Le musée des couleurs de Caroline Desnoëttes, éditions de la réunion des musées nationaux

  • Le monde des océans de Jacques-Yves Cousteau, éditions Robert Laffont

Artistes cités

Fabrice Hyber, Zilvinas Kempinas, Anish Kapoor, Man Ray (Le retour à la raison), Étienne Daho (En nage indienne), Edith Dekyndt