En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de vous proposer des services et des contenus adaptés. En savoir plus Fermer

Penser depuis la frontière

Séminaire de recherche le 23 et 24 octobre 2014, organisé à l'école d'architecture de Nantes par le LAUA et Emmanuelle Chérel, avec une carte blanche de Véronique Terrier-Hermann au Cinématographe.
 

 

 
  Consulter le programme
complet

| jeudi 23 octobre

Séminaire interne (LAUA) 
avec Christiane Cavallin-Carlut, Emmanuelle Chérel, Laurent Devisme, Marie-Paule Halgand, Aliocha Imhoff, Amélie Nicolas, Elisabeth Pasquier, Kantuta Quiros, Véronique Terrier-Hermann. 
 

Sous le soleil exactement, pas à côté, pas n’importe où...
Séance unique au cinématographe à 20h30. 
Carte blanche à Véronique Terrier-Hermann, à l'invitation du groupe Contrechamp. La séance rassemble quatre films autour de la représentation de la frontière : Centro di Permanenza temporanea d’Adrian Paci, Linescape de Pauline Delwaulle et Clément Postec, Terres vaines (Prémices) d’Augustin Gimel et Brigitte Perroto, As The Coyote Flies d’Adrien Missika.  + d'infos

 
| vendredi 24 octobre 

Seminaire ouvert (tout public) - Conférences à l'auditorium de l'ensa Nantes

10h00 : Ouverture de la journée, Emmanuelle Chérel

10h15 : La frontière coréenne : méta-frontière de la guerre froide ou front pionnier de la péninsule ?, Valérie Gelezeau, géographe

11h00 : Augustin Gimel, artiste, à propos du film Terres vaines (2012)

11h45 : Discussions-échanges

14h00 : Art-Sciences, du grand écart à la culbute indisciplinés : mes frontières créatives de géographe en quête d'art contemporain, Anne-Laure Amilhat-Szary, géographe

14h45 : Frontières d’une mélancolie postcoloniale, Françoise Vergès politologue

15h30 : Hétéroglossies des savoirs frontière, Kantuta Quiros & Aliocha Imhoff/le peuple qui manque, théoriciens et curateurs

16h15 : Discussions

17h00 : Synthèse et mise en perspective