Pierre Ardouvin

Image
Ardouvin Nouveauté

Pierre Ardouvin

Auteur
Mara Hoberman
Édition
edition Imogene
Type d'ouvrage
Année édition
2021
Sélection
Avril 2022

Ce qui rend les « Écrans de veille » de Pierre Ardouvin si séduisants, c’est leur capacité à capturer une frontière, plus précisément cet état liminal fugace où les fantasmes se transforment en cauchemars. Avec relativement peu d’interventions, l’artiste transforme des visions idéalisées du passé – une plage paisible, un village alpin sous la neige, une chambre d’hôtel luxueuse – en lieux périlleux. (…) Dans les moments difficiles, nous n’avons peut-être pas de souvenirs « de carte postale », mais se trouver au bord d’un précipice nous offre une chance d’évoluer." Mara Hoberman, Les « Écrans de veille » de Pierre Ardouvin (extrait). Né en France en 1955, Pierre Ardouvin vit et travaille à Paris. Il a été nominé pour le prix Marcel Duchamp en 2007. Depuis le début des années 1990, son œuvre dévoile la part cachée des fossiles, de ce qui en eux « gît » de la mémoire collective et individuelle. Il en exprime les fantasmes, les souvenirs, les renoncements et les rêves avec mélancolie et humour au moyen de sculptures, de peintures, d’installations, d’images retouchées et de dessins. Présentes dans de nombreuses collections publiques et privées, ses œuvres ont été exposées à Paris, au Palais de Tokyo, au Musée d’art moderne, au Musée de l’histoire de l’immigration et à La maison rouge, au Mac Val (Vitry-sur-Seine), au MUNAL (Mexico), au Mori Art Museum (Tokyo), au MMCA (Séoul) et au Centro Cultural Kirchner à Buenos Aires. Il est représenté en France et aux États-Unis par la Galerie Praz Delavallade (Paris/Los Angeles) et en Belgique par la Yoko Uhoda Gallery (Liège). (Couture Singer, jaquette à grands rabats).

Cote du livre : MON ARDO